Rechercher

Et si on faisait voler les éléphants ?


En retouche photo, c'est bien connu, tout est possible ! On peut amincir les gens, édulcorer un paysage, redonner vie à une photo terne... Photoshop est un outil extraordinaire qui nous permet de (presque) tout faire... Alors faire voler les éléphants, pourquoi pas ?

Retour sur les étapes clés de la réalisation du photomontage que j'ai très poétiquement intitulé... "Aérophagie".

1. L'élément déclencheur !

C'est en tombant par hasard sur cette photo a priori banale que tout a commencé : la base du ballon m'a tout de suite évoqué les ongles d'un éléphant... Et l'idée d'un éléphant-montgolfière m'est alors apparue comme une évidence.

... Ne me restait "plus qu'à" lancer Photoshop et donner vie à cette idée !

2. La composition du décor.

J'ai commencé par importer sur mon image de base une photo de vieille carte postale représentant un paysage. Grâce à la création de ce contexte, je savais que j'allais pouvoir, par le jeu des proportions, insister sur l'énormité de mon éléphant-montgolfière (c'est forcément gros un éléphant-montgolfière, non ?).

Et puis, pour dynamiser ma composition, j'ai ajouté un vieux timbre en haut à droite ; il casse le côté trop "centré" de mes éléments, tout en me permettant de rester dans l'esprit "carte postale".

3. L'insertion du contexte.

En détourant (grossièrement dans un premier temps) les différents éléments ajoutés, j'ai pu avoir une idée un peu plus précise de ce qu'allait être mon décor final. Il me convenait : j'ai donc pu enchaîner et passer à l'élément principal : la création de l'éléphant-montgolfière !

4. Le choix du visuel de l'éléphant.

Pour que le rendu soit le plus "réaliste" possible, j'ai cherché une photo d'éléphant dont la position de la tête était inclinée vers l'avant, et avec une trompe pendante, pour créer à la fois un effet de pesanteur et de balancement. Après avoir longtemps écumé les banques d'images, j'ai fini par trouver mon bonheur dans ce visuel.

5. La mise en "forme" de l'éléphant.

L'éléphant détouré, il s'agissait alors de donner une forme de ballon à mon animal ; étape la plus délicate de ce photomontage. J'ai aminci la trompe, grossi les oreilles, exagéré le dos, déformé l'ensemble... jusqu'à ce que mon éléphant obtienne une forme à la fois ronde et sphérique.

Décidément, c'est quand même un peu magique Photoshop !

6. Les finitions.

Où commence l'éléphant ? Où finit la montgolfière ? ... Voilà tout l'enjeu des finitions de ce montage.

Les réglages de lumière et de niveaux, associés aux différentes corrections colorimétriques appliquées, ont été l'une des clés pour un résultat crédible.

Pour accentuer encore une fois l'esprit "vieille carte postale", j'ai misé sur un rendu sépia, et ajouté une texture de papier abîmé. Et voilà mon éléphant-montgolfière terminé !

#retouche #photo #photomontage #photomanipulation #photoshop #makingof

65 vues

Bénédicte Lacroix

Photographe & Graphiste

Reportage photo Famille, Couple, Naissance,

MariageEVJF, Entreprises...

Clisson, Nantes, Cholet,

Loire-Atlantique, Maine & Loire, Vendée

  • Instagram
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Classic
  • Pinterest Social Icon

Contact

06 30 56 48 33

benedictelacroix44(at)gmail.com

Formulaire de contact

COPYRIGHT © 2020 BÉNÉDICTE LACROIX - benedicte-lacroix.com - SIRET : 533 026 266 00049  TOUS DROITS RÉSERVÉS - MENTIONS LÉGALES